Vous êtes ici : 
Accueil du site > Magazine > Archives > 2008 > 1er trim 2008 > Energie > Un nouveau procédé de production de biogaz à partir de matières premières renouvelables


1er trim 2008
Edito
L’offre des automobiles agrocarburants s’étoffe
A la une
Incitations financières à l’achat de voitures propres.
La faim, la bagnole, le blé et nous : une dénonciation des biocarburants.
Rejets de CO2 : la sobriété en panne dans l’automobile
MUTA-Autovision, un forum international sur les transports de l’avenir du 3 au 6 octobre !
Agrocarburant : l’intensification des cultures de maïs augmente les concentrations en azote dans le golfe du Mexique
Clean-Auto recherche les pionniers des Véhicules Electriques
La croissance de la demande de biocarburants alimente la hausse des prix agricoles, indique le rapport conjoint de l’OCDE et de la FAO
Dossiers du mois
Agrocarburants
Transport propre
Pollution de l’air et changement climatique
Du côté des constructeurs
Véhicules du futur
Energie
Peak Oil and Gas
Economie_Finance
Societe
International
Breves
Allemagne - jeudi 2 août 2007
Un nouveau procédé de production de biogaz à partir de matières premières renouvelables

Photos
Les scientifiques de l’Institut Leibniz de génie agraire (ATB Potsdam-Bornim) ont développé un "procédé à courant ascendant" permettant d’améliorer les capacités de production de biogaz d’un fermenteur, tout en réduisant ses besoins énergétiques.
Publicité

Les installations de production de biogaz classiques sont majoritairement basées sur la fermentation du lisier. Ces bioréacteurs sont moyennement adaptés aux matières premières végétales sèches car celles-ci ont tendance à s’accumuler à la surface. Pour remédier à ce problème, certains systèmes utilisent une agitation constante afin d’empêcher la formation d’une "croûte", cependant ce procédé est coûteux en énergie (jusqu’à 10% de l’énergie produite est utilisée pour l’agitation). L’ATB a donc mis au point un nouveau "procédé à courant ascendant" permettant d’augmenter à la fois la productivité et l’efficacité énergétique de la méthanisation.

L’élément clé de ce nouveau procédé à deux étapes est un "fermenteur de matières sèches à courant ascendant". Les matières premières solides sont introduites en continu au fond du bioréacteur ; les bulles de gaz issues de leur dégradation se déposent alors à leur surface et les entraînent naturellement vers le haut du réacteur. Là, les résidus solides sont éliminés alors que la phase liquide, non miscible et entraînée par le déplacement de matières solides, s’enrichit en acides gras volatils avant d’être transférée vers un deuxième fermenteur. Dans ce deuxième fermenteur (réacteur à lit fixé) la masse bactérienne est beaucoup plus importante et les acides gras sont donc transformés efficacement en biogaz (acétogénèse et méthanogénèse). Lors de son passage dans ce deuxième bioréacteur, le liquide circulant s’enrichit en bactéries excédentaires et les redistribue dans le premier digesteur à cultures libres.

Les études à petite échelle montrent que la production de biogaz peut être multipliée par un facteur 2 voire 3 par rapport aux installations conventionnelles, et ceci avec une énergie de fonctionnement réduite. Ce procédé a été breveté et l’ATB prépare désormais un essai à l’échelle 10 mètres cubes avant d’envisager une commercialisation.

Rédacteur : Anaïs Manin

Pour en savoir plus :
Dipl.-Ing. Jan Mumme - Bioverfahrenstechnik, ATB Potsdam-Bornim - tél : +49 331 5699 121
email : jmumme@atb-potsdam.de

D’après : Dépêche idw, communiqué de presse de l’ATB Potsdam-Bornim - 26/07/2007


Cette information est un extrait du BE Allemagne numéro 346 du 2/08/2007 rédigé par l’Ambassade de France en Allemagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com


clic dans les images pour les agrandir
Sources : ADIT
< précédent Haut de page suivant >


Energie
La feuille de route du photovoltaïque en Autriche : 20% en 2050
Les énergies renouvelables créent toujours plus d’emplois en Allemagne
Brésil et Nicaragua s’accordent sur des programmes énergétiques
Les projets énergétiques rapprochent les gouvernements boliviens et chiliens
Les éoliennes : une énergie alternative pour le Chili
Une étude sur le potentiel britannique en énergie d’origine marémotrice
Premier coup de pioche pour une tour solaire expérimentale unique au monde
Des éoliennes silencieuses pour le centre-ville de Londres
Les courants marins comme source d’énergie
Turbine à gaz à haut rendement : l’entreprise INNECS (INNnnovatieve Energie Conversie Systemen) a récemment développé une turbine avec récupérateur de chaleur permettant d’obtenir un rendement supérieur à 40%.
L’utilisation de la biomasse comme source d’énergie en Slovénie
Un nouveau parc éolien offshore en Mer du Nord sera inauguré en 2011
Photovoltaïque : la technologie "Metal Wrap Through" permet un rendement accru
Subventions pour le solaire revues à la baisse
GDF SUEZ : naissance d’un leader mondial de l’énergie
Le 20ème Forum Mondial du GPL mettra en lumière les atouts qu’offre cette énergie pour améliorer les conditions de vie sur la planète
Un nouveau procédé de production de biogaz à partir de matières premières renouvelables
Eolien : des difficultés se profilent pour le champion des exportations
Construction de la plus grosse centrale à énergie solaire coréenne dans la province de Jeolla dans le sud du pays
Le Brésil et l’Inde envisagent un accord de partenariats dans le secteur énergétique
Archives mag

Publicité