Vous êtes ici : 
Accueil du site > Info à chaud > Actualité > Volvo Car Corporation commercialisera le VOLVO V60 Hybride Rechargeable dès 2012


Suède - mardi 18 octobre 2011
Volvo Car Corporation commercialisera le VOLVO V60 Hybride Rechargeable dès 2012

Début 2011, Volvo Car Corporation avait dévoilé le V60 Hybride Rechargeable, une voiture quasiment prête pour la production émettant moins de 50 g/km de dioxyde de carbone.
Le Volvo V60 Hybride Rechargeable, qui sera lancé sur le marché en 2012, est le fruit d’une collaboration étroite entre Volvo Car Corporation et le fournisseur suédois d’énergie Vattenfall.
Publicité

"Aucune industrie, aucune organisation n’est en mesure de s’attaquer seule aux changements climatiques," affirme Stefan Jacoby, PDG de Volvo Car Corporation. "Notre mission est de mettre au point des voitures à faibles émissions de dioxyde de carbone mais il appartient à la Société dans son ensemble de construire un avenir durable. Ce projet montre comment la coopération entre experts d’horizons différents nous rapproche de la transition entre produits individuellement pauvres en émissions de dioxyde de carbone et style de vie respectant le climat."
En janvier 2007, Volvo Car Corporation et Vattenfall AB nouaient un partenariat industriel dans le but de tester et de mettre au point la technologie « plug-in », c’est-à-dire avec recharge des batteries sur secteur. Cette initiative intersectorielle a finalement abouti à la création d’une coentreprise : V2 Plug-in-Hybrid Vehicle Partnership HB.

Deux fois moins de CO2, un plaisir de conduire totalement préservé
Le travail de développement a été financé conjointement. Aujourd’hui, le projet en est arrivé à la phase précédant le lancement commercial de la première voiture hybride diesel-électrique rechargeable. Un tel type de voiture est attrayant car il permet à son utilisateur de bénéficier des meilleures qualités d’une voiture électrique d’un côté et d’un véhicule diesel de l’autre : une consommation de carburant et des émissions de CO2 très faibles, doublées d’une importante autonomie et de hautes performances.
"L’un des aspects importants du projet a été de conserver l’extraordinaire plaisir de conduire qu’offre le Volvo V60, tout comme sa sécurité inégalée et son confort luxueux. Parallèlement, ses émissions moyennes de CO2 et sa consommation de carburant seront diminuées de moitié par rapport aux produits disponibles actuellement sur le marché," poursuit Stefan Jacoby qui précise : "Nous accomplissons là un immense pas en avant vers notre vision ’’DRIVe Towards Zero’’, ou en d’autres termes des émissions virtuellement nulles. En fait, lorsque le V60 Hybride Rechargeable ne roule qu’à l’électricité et est rechargé avec du courant provenant d’une source renouvelable, nous atteignons déjà cet objectif."

Des frais de carburant moins élevés
Lorsqu’elle ne roule qu’à l’électricité, le V60 Hybride Rechargeable présente une autonomie pouvant atteindre 50 km. En mode thermoélectrique, son autonomie totale peut aller jusqu’à 1 200 km. Quant à ses émissions de dioxyde de carbone, elles atteignent en moyenne 49 g/km (sur la base des normes européennes du cycle NEDC) pour une consommation de seulement 1,9 L/100 km.

En raison du coût des batteries, ce Volvo V60 Hybride Rechargeable sera plus cher à l’achat qu’un Volvo V60 à motorisation thermique traditionnelle. En revanche, ses frais de carburant ne représenteront qu’un tiers de ceux d’un moteur à combustion. Les coûts de fonctionnement à l’électricité ont été estimés en Suède à 25 couronnes suédoises environs (soit trois euros) aux 100 km. Bien entendu, le coût exact variera d’un pays à l’autre.
Le V60 Hybride Rechargeable se recharge à domicile ou au parking, sur une prise de courant classique. La durée de recharge est d’environ cinq heures sur le réseau domestique.

L’énergie électrique offre bien des avantages
L’électrification du secteur des transports représente un jalon majeur dans la lutte contre le changement climatique. En tant que carburant, l’électricité présente de nombreux avantages :
- Un moteur électrique offre un rendement près de quatre fois plus élevé que celui d’un moteur thermique. Cela signifie qu’une voiture à propulsion électrique consomme moins d’énergie et produit donc moins d’émissions polluantes même si elle fonctionne à l’aide d’un ensemble de sources électriques impliquant des carburants fossiles.
- En termes d’émissions, la production européenne d’électricité a été plafonnée. En d’autres termes, même si tous les véhicules fonctionnent à l’électricité, les producteurs de courant eux-mêmes ne seront pas autorisés à émettre davantage de dioxyde de carbone. Ce plafond d’émissions sera progressivement abaissé au fil du temps.
- L’électricité est une excellente source d’énergie. Elle ne risque pas de s’épuiser et peut être produite quasiment sans aucune émission de CO2. C’est ainsi que Vattenfall, par exemple, travaille à diviser par deux ses propres émissions d’ici 2030 et à devenir climatiquement neutre d’ici 2050.
- Les émissions provenant de millions de sorties d’échappement seront transférées à un petit nombre d’installations de production, plus faciles à contrôler et qui fonctionnent sur la base des échanges de droits d’émission au sein de l’UE, un processus qui ne s’applique pas actuellement au secteur des transports.
- Les véhicules électriques ne sont pas de très gros consommateurs énergétiques et l’augmentation de consommation qui leur sera imputable sera largement couverte par les ambitieux projets d’expansion en faveur des énergies renouvelables qui fleurissent dans toute l’Europe. Une seule centrale à éolienne, par exemple, produit assez d’énergie renouvelable pour alimenter 3 000 voitures électriques. Vattenfall offrira aux acquéreurs du Volvo V60 Hybride Rechargeable un contrat incluant l’électricité issue de sources renouvelables.

Expansion rapide de la production d’électricité renouvelable
La production d’électricité connaît une expansion rapide. L’énergie éolienne, commercialisée à grande échelle, se développe de plus en plus, les biocarburants remplaceront largement les combustibles fossiles, la commercialisation de l’énergie houlomotrice devrait intervenir dans les dix ans et une nouvelle technologie destinée à limiter les émissions de CO2 des centrales au charbon est actuellement en cours de mise au point.

Chez Volvo Cars, les travaux sur le V60 Hybride Rechargeable progressent en parallèle au développement de la Volvo C30 Electric entièrement propulsée par l’électricité.

"Ces deux types de voitures se complètent mutuellement. Avec une voiture hybride rechargeable, le conducteur ne dépend pas des stations de recharge lorsqu’il entreprend un long voyage. Le futur marché de la voiture électrique se présentera sous la forme d’un mélange entre véhicules tout électriques et véhicules hybrides thermoélectriques," conclut Stefan Jacoby.

Le troisième stade de la stratégie d’électrification de Volvo Cars sera d’hybrider sa prochaine génération de moteurs.


Rédacteur : Daniel Giaccone
< précédent Haut de page suivant >


A lire aussi
Archives mag

Publicité